Le nouveau siège.
Ergonomie et air pur !
La gestion de l'énergie.
Un caractère végétal affirmé.

>>
>>
>>
>>

 

 

Le nouveau siège d’Angers,
une approche Haute Qualité Environnementale (HQE)
.

Le siège d’Angers construit en 1972 n’offrant pas l’esthétique et les performances environnementales des immeubles actuels, le Crédit Agricole de l’Anjou et du Maine a entrepris la construction d’un nouveau bâtiment sur le terrain disponible du boulevard Pierre de Coubertin.
Dès la déconstruction de l’ancien bâtiment, l’approche HQE est appliquée. Par exemple, les gravats ont été recyclés, concassés et enfouis sur le site évitant une noria de 1000 camions dans l’agglomération angevine
.

 




Inauguration du nouveau site d'Angers
le 7 novembre 2009

 
 

 

Ergonomie et air pur !


Le confort des Collaborateurs est assuré par des espaces lumineux, ergonomiques qui facilitent la communication. Un système de débit d’air neuf filtré garantit un air de bonne qualité dans les espaces de travail. Les matériaux sont sans composés dangereux pour la santé des occupants. Les  plantations ne comportent pas d’espèces allergisantes.

 

 
 

 

La gestion de l’énergie.

Le programme prend en compte la nouvelle réglementation thermique RT 2005, applicable à partir de juin 2006, prévoyant une amélioration de la performance énergétique de 15%. Les apports solaires d’hiver par les façades sont valorisés, tout en limitant les risques de surchauffe l’été. La baisse de 55% de la consommation globale en énergie est attendue.
La réduction des gaz à effet de serre : Il est prévu une baisse de 77% des émissions de CO² entre 2007 (687Tonnes) et 2009 (158 Tonnes).

 

 
 

 

 

 

Un caractère végétal affirmé
depuis l’extérieur.

7500 m² d’espaces verts entourent le nouveau siège. Au total, 135 gros arbres, 216 arbres moyens, 22 700 arbustes et vivaces, 1 800 bulbes ont été plantés.

La façade agrémentée de coursives plantées et arborées constitue une « double peau » assurant la protection thermique et acoustique de l’immeuble.

La nature pénètre à l’intérieur du siège : les bureaux paysagers sont disposés autour d’un jardin intérieur prolongé par un atrium. La transparence du hall rend ce jardin visible depuis l'extérieur.