Partagez ce contenu

facebook
Fermer
facebook
Fermer
Tweeter
Fermer
google
Fermer

Le magazine particuliers

Top 10 des conseils anti-cambriolage

Pendant cette période de départ en vacances, de nombreuses habitations vont se retrouver sans habitants durant un après-midi, une journée voire même une ou des semaines entières. Les départs en vacances sont synonymes de logements vides et les cambrioleurs l’ont bien compris. Découvrez 10 réflexes malins pour sécuriser votre « chez vous » quand vous n’y êtes pas.

Imprimer cet article

1. Ne pas annoncer votre départ sur les réseaux sociaux

Afin d’éviter tous risques de cambriolages, il convient de ne pas annoncer votre départ en vacances n’importe où et de ne surtout pas le dire à n’importe qui. Cela reviendrait à annoncer publiquement que vous ne serez pas à votre domicile les prochains jours. Les réseaux sociaux étant majoritairement publics, des personnes malintentionnées pourraient « sauter » sur l’occasion. Certaines personnes ont aussi l’habitude de personnaliser la messagerie du répondeur des téléphones fixes. Choses que nous déconseillons également fortement.

Vous aimerez aussi : Comment protéger son domicile pendant les vacances ?

2. Ne laissez pas traîner vos outils en extérieur

Contrairement aux idées reçues, près de 80% des cambriolages ont lieux en pleine journée. Les cambrioleurs n’ont donc pas toujours avec eux le matériel nécessaire pour fracturer votre maison, surtout si celui-ci est en pleine zone résidentielle car ils pourraient facilement attirer l’attention de vos voisins. Ne seriez-vous pas surpris de voir quelqu’un se promener avec un pied de biche sur l’épaule ? Les cambrioleurs se servent très souvent des outils qui sont laissés à l’extérieur des propriétés (échelles, masses, marteaux, etc) afin de pénétrer plus facilement dans le domicile.

3. Simulez de la présence chez vous

Les voleurs ne sont pas tous opportunistes, ils font du repérage et recherchent des indices pouvant supposer une absence. Si votre domicile est équipé d’installations électriques programmables telles qu’un téléviseur, une radio ou même des lumières, programmez-les afin qu’ils s’allument sur des tranches horaires bien précises pour donner une illusion de vie à l’intérieur de votre domicile.

4. Demandez à un proche de relever votre courrier

Avoir une boîte aux lettres qui débordent est l’un de ces signes que les cambrioleurs ont l’habitude de repérer et qui annoncent un appartement ou maison vide. Demandez à vos proches ou à vos voisins de relever votre courrier pour brouiller la piste. Vous pouvez également rediriger votre courrier sur votre lieu de séjour.

5. Demandez à participer à l’opération tranquillité vacances

À qui demander d’arrêter un voleur si ce n’est pas aux forces de l’ordre ? Durant tout l’été, les gendarmes patrouillent de domicile en domicile afin de repérer d’éventuels cambrioleurs ou d’éventuelles tentatives d’intrusions. Rendez-vous au minimum 48h avant votre départ dans la brigade la plus proche de votre maison ou de votre appartement pour demander à ce qu’ils surveillent également votre habitation.

6. Installez un système d’alarme avec télésurveillance

En cas de tentative de cambriolage, le plus efficace reste les systèmes d’alarme avec télésurveillance car outre la sirène d’alarme qui se déclenche et retentit, les opérateurs des centres de télésurveillance peuvent vous prévenir de l’intrusion voir même prévenir des agents de sécurité ou les forces de l’ordre dans la minute qui suit la détection de l’intrusion.

Bon à savoir
Toutes les offres de télésurveillance n’ont pas le même aboutissement en cas d’intrusion car elles ne sont pas toutes habilitées à prévenir les forces de l’ordre telles que la Police ou la Gendarmerie. Les opérateurs de la Télésurveillance du Crédit Agricole préviennent systématiquement les forces de l’ordre en cas d’intrusion confirmée.

Vous aimerez aussi : Pourquoi choisir un système d’alarme par télésurveillance ?

7. Ne laissez rien de visible

Dans les objets les plus volés des habitations figurent ceux qui sont les plus simples à revendre ou les moins imposants à transporter tels que les bijoux ou les petits appareils électroniques. Afin de ne pas tenter un voleur potentiel, ne laissez rien à l’intérieur de votre logement qui serait visible depuis un trou de serrure ou derrière une vitre.

8. Vérifiez la solidité de vos verrous

Les serrures les plus basiques ne sont hélas, qu’une formalité pour les cambrioleurs confirmés. Il est préférable d’avoir des serrures anti-intrusion pour les portes d’entrées dans son logement. Elles sont beaucoup plus complexes à fracturer et les cambrioleurs peuvent alors s’impatienter. Testez également, la solidité de vos poignés et des loquets de vos serrures. Si le tout vous semble fragile, l’intervention d’un serrurier serait peut-être préférable avant votre départ.

9. Méfiez-vous des signes avant-coureurs

Certains signes parfois insignifiants peuvent être les traces d’un repérage de cambrioleur(s). Il est important de savoir les identifier pour bien se protéger contre le vol. Les plus courants sont les appels anonymes qui ont pour simple but de savoir si oui ou non, quelqu’un est présent dans le domicile. D’autres plus subtiles sont parfois des signes de reconnaissance employés par les voleurs telles que des inscriptions et des symboles au sol ou sur la façade de votre habitation. Dans de tels cas, prévenez les forces de l’ordre.

10. Prévenez vos voisins de votre absence

Ce dernier conseil paraît évident mais il est souvent oublié. Bien sûr, il n’est valable que si vous avez des voisins ou que ceux-ci ne partent pas avec vous en vacances ! Vos voisins étant avertis, ils pourront tout de suite réagir si de l’activité venait à se manifester autour ou à l’intérieur votre maison ou de votre appartement.

Vous aimerez aussi : Comment éviter le « squat » de sa maison secondaire ?

© Nexecur – Juin 2018
Article à caractère informatif et publicitaire.
Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel.
Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.
La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Imprimer cet article